FANDOM


Seishirô Sakurazuka
Seishirô Sakurazuka
(桜塚 星史郎 Sakurazuka Seishirō)
Informations
Naissance 22 novembre 1965 Scorpion

Prétend être né le 1er avril 1965 Bélier dans Tokyo Babylon, mais en dehors de l'année il s'agit d'un mensonge

Sexe Masculin Masculin
Age 25 ans au début de Tokyo Babylon

34 ans dans X

Taille 183cm pour 80kg[1]
Race Humain
Famille Dans les différentes séries :

Setsuka Sakurazuka Féminin (mère),

Fûma Masculin (frère aîné)

Résidence Tokyo dans Tokyo Babylon et X
Occupation Dans les différentes séries :

Vétérinaire et Maître du Yin et du Yang ou Onmyōji Assassin[2]

Chasseur de vampires

Animal Shikigami faucon

Initialement il était prévu de donner à Seishirô un shikigami du nom de "Nandaro" ou Pasencore Demon en français.

Groupe Dragon de la Terre
Carte de tarot 13 la Mort
Acteur Live Wataru Shihôdô (四方堂 亘 Shihōdō Wataru)
Caractéristiques physiques
Cheveux Noirs
Yeux Marron ambré
Pouvoirs Maître du Yin et du Yang
Titre(s)
Série Tokyo Babylon
Doubleur français Patrice Baudrier
Doubleur japonais Takehito Koyasu (子安 武人, Koyasu Takehito)
Série 2 X
Doubleur français 2 Stéphane Ronchewski
Doubleur japonais 2 Otoya Kawano (かわの をとや Kawano Otoya)
Série 3 Clamp in Wonderland
Série 4 Clamp in Wonderland 2
Début
Anime OAV 1 de Tokyo Babylon, Tokyo Babylon A save for Tokyo City story du 21 octobre 1992
Manga Doujinshi Clamp Book 19, Shoten 5 au printemps 1990

Premier chapitre de Tokyo Babylon prépublié dans le magazine South en août 1990
Vol 0: T·Y·O

Jeu Vidéo X : Card of Fate sur WonderSwan Color sorti le 27 juin 2002
Média
Apparaît dans Manga, Anime, CD drama, Film, Film live, Jeux-vidéo

Seishirô Sakurazuka (桜塚 星史郎, Sakurazuka Seishirō) est l'un des personnage principaux de Tokyo Babylon. C'est aussi l'un des plus fameux antagonistes, froid et sans cœur, créé par les CLAMP au coté de Taïshaku-ten et Fûma Monô.

Il apparaît pour la première fois dans un doujinshi des CLAMP (recueil d'histoires amateur), Clamp Book 19, Shoten 5, au printemps 1990, à l'époque où elles étaient encore amatrices.
C'est de cette première ébauche que naîtra le manga Tokyo Babylon, une de leurs œuvres cultes, qui popularisera le personnage de Seïshirô en tant que personnage du méchant iconique.
Seïshirô est vétérinaire qui se lie d'amitié, et à ses dires d'amour, au jeune Subaru Sumeragi, Maître du Yin et du Yang (Onmyōji) qui utile ses pouvoirs afin de régler les nombreux maux qui gangrènent la ville de Tokyo.
Lui même descend d'une famille d'Onmyōji, les Sakurazukamori, ennemie des Sumeragi, connue pour sa maîtrise de la magie noire et ses assassinats.
Malgré cela, Seïshirô prétendra longtemps n'être qu'un simple vétérinaire, et bien qu'elle le suppose dangereux, Hokuto Sumeragi, la sœur de Subaru, fera tout pour rapprocher les deux hommes.
Seishirô révélera finalement son vrai visage de tueur avec le meurtre d'Hokuto.
Les aventures des Subaru et seishirô se poursuivront par la suite dans le manga apocalyptique X qui verra la conclusion de leur histoire. Les CLAMP aimant faire des clins d’œil à leurs anciennes œuvres, elles font apparaître le personnage de Seishirô dans Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE- en tant qu'ancien maître d'arme de Shaolan et surtout en tant que chasseur de vampires à la recherche des vampires jumeaux Subaru et Kamui.

Description du personnageModifier





Tokyo BabylonModifier

Passé de SeishirôModifier

HistoireModifier




XModifier

Passé de SeishirôModifier

HistoireModifier




Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-Modifier

Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-, série publiée de 2003 à 2009, raconte d'histoire de Shaolan, Kurogane et Fye D. Flowright groupe de héros voyageant de dimension en dimension à l'aide du Mokona Modoki Blanc afin de retrouver les plumes perdues de la Princesse Sakura.


Passé de SeishirôModifier

HistoireModifier




AnecdotesModifier

Le prénom de Seishirô se compose de trois kanjis, 星(sei) qui signifie "étoile", 史(shi) signifiant "chronique" ou "histoire" et 郎(rô) "homme" il s'agit d'une terminaison de prénom masculin.

Son nom de famille se compose lui de deux kanjis, 桜(sakura) signifiant "cerisier" et 塚(tsuka) signifiant "tas", "tertre", "monticule".

Le nom de sa famille en tant qu'Onmyōji est Sakurazukamori, se rajoute alors à son nom le kanji 護(mamoru) signifiant "protection", "défense".
Son nom signifie donc "Gardien de la tombe du cerisier".

La conception des personnages de Seishirô et Subaru est un hommage à Yasunori Katō[3] Onmyōji, héros d'une série de nouvelles fantastiques, Teito Monogatari[4].
Cette série de nouvelles popularisa au Japon les personnages d'Onmyōji.

Seishirô Sakurazuka apparaît pour la première fois dans Clamp Book 19, Shoten 5[5]. Quand il est introduit dans l'histoire, une présentation du personnage est faite. Bon nombre des caractéristiques du personnage seront reprises dans Tokyo Babylon.
On apprend ainsi que :

  • Qu'il s'appelle Seishirô Sakurazuka
  • Il a 25 ans
  • Il mesure 183cm
  • Il pèse 80kg
  • Il a 01 à chaque œil et est astigmate
  • Il est l'héritier de la famille d'Onmyōji Sakurazuka
  • Il tient la Clinique vétérinaire Sakurazuka à Kabukichō, Shinjuku, à Tokyo
  • Il est diplômé du département d'Agricole du Campus Clamp


Dans cette première histoire on apprend aussi que sa rencontre avec Subaru adolescent est identique à celle racontée dans Tokyo Babylon. Il le voit sur le quai de la JR line à la gare d'Ikebukuro.

Dans cette première histoire Seishirô, à la différence de Tokyo Babylon, à une famille, notamment sa mère. Celle-ci se réfère aussi au défunt grand-père de Seishirô.

Toujours dans le roman publié dans le Shoten, Seishirô devait initialement avoir un shikigami(invocation, esprit serviteur) du nom humoristique de "Nandaro" en japonais ou "Pasencore demon" en français. Il sera remplacé par un shikigami sans nom à l'apparence de rapace de Tokyo Babylon.

Graine sanskrite de Fudo Myô-ô

Graine sanskrite de Fudo Myô-ô, il s'agit de sa représentation bouddhique prononcée Kān (カーン)


Dans Tokyo Babylon, lorsqu'il provoque un incendie par incantation, Seishirô récite le mantra Shingon dédié à Fudo Myô-ô (不動明王)[6]. Il s'agit d'un des cinq Myōō (明王), « rois de lumière », défenseurs des cinq bouddhas de sagesse du vajrayāna. Il est associé au feu et à la colère. Son mantra shingon (ご真言) est :
なーまくさーまんだーば さらなんかん
naa maku saa man daa ba sara nan kan



Carte de Tarot dans XModifier

La mort

Carte de tarot de Seishirô

Dans le manga X, Seishirô est associé à la treizième carte du Tarot, "La Mort". Bien que pour cette arcane les CLAMP reprennent certains éléments de l'iconographie classique du Tarot de Marseille, cette lame est celle dont la composition diffère le plus de l'image initiale.
Ainsi, la carte du Tarot de Marseille représente un squelette avec une grande faux (la Faucheuse ou la Camarde) fauchant un champ où figurent des éléments de corps humains (dont deux têtes), et des éléments végétaux ou animaux (herbes, feuilles ou plumes). Selon les interprétations ou les dessins, soit ces éléments sont coupés et gisent sur le sol, soit ils sortent de terre. Il symbolise donc parfaitement la carte de la mort, qui est à la fois une carte représentant un changement radical, comme la mort, puis une renaissance. La mort fauche, pour permettre la repousse.
Dans l'arcane des Clamp, on voit Seishirô avec son habit noir et rouge de Sakurazukamori (d'assassin), les habits tâchés de sang, une faux à la main et assis entre les branches d'un cerisier un crâne humain sur les genoux, avec des mains de squelettes sortant du sol tendues dans sa direction.
Ici, par rapport à la carte initiale, Seishirô n'a pas une position active (il n'est pas en train de faucher), cependant on voit qu'il a déjà accompli sa besogne malgré tout. Sa faux et son habit pleins de sang en témoignent. A présent il se délecte de sa tâche accomplie
Il est d'ailleurs dans X celui des Dragon de la Terre qui tue et détruit le plus, en accord avec la mort qu'il symbolise.
Les mains et le crâne sont ceux de ses victimes qu'il enterre sous son cerisier comme dans Tokyo Babylon et X.
La branche sur laquelle il se trouve à l'air morte, pourtant des pétales de fleurs de cerisier volent autour de lui, preuve que l'arbre est bien vivant. L'arbre vit et croit grâce aux morts enterrés à ses pieds. De la même façon, dans le tarot de Marseille les plantes poussent peut-être grâce aux bouts de cadavres qui jonchent le sol. La mort est ainsi une carte de renaissance car la putréfaction des êtres morts enrichit la terre qui produit de nouveaux êtres vivants.
Ce qui diffère une fois de plus entre la carte de Marseille et celle des Clamp c'est l'attitude des morts. Si Seishirô est montré inactif à la différence de la faucheuse, les morts, eux, avec leurs bras tendus semblent en mouvement alors qu'ils sont inertes dans le tarot de Marseille.
Cela est peut-être dû au caractère injuste de leur mort. Le Sakurazukamori les assassine, alors que la Mort, elle, fauche quand le moment est venu. Ici, les morts réclament une certaine forme de vengeance mais qui pour autant n'atteint pas Seishirô.
La carte de la mort suit dans l'ordre du tarot la carte du Pendu, celle de Subaru. Elles sont d'une certaine façon liées. En effet, le Pendu est un être dans l'attente, prisonnier. La carte de la Mort présente, elle, un personnage avec un outil tranchant pouvant symboliser un nouveau départ. Elle tranche donc les liens du pendu pour lui donner un nouveau départ. C'est le cas dans la relation entre Seishirô et Subaru. Subaru est prisonnier du Sakurakamori et de son amour pour lui, et son personnage évolue à chacune de ses rencontres avec Seishirô. Ainsi il change une première fois quand Seishirô tue Hokuto, puis quand lui même finit par le tuer. La mort est "tuée", donnant naissance à une nouvelle faucheuse, à un nouveau Sakurazukamori, Subaru, formant une nouvelle renaissance et nouveau cycle comme dans le mythe du phénix qui est lui aussi lié à cette treizième arcane.
De plus, en cartomancie la carte de la Mort en amour à pour sens des changements nécessaires dans les couples, des séparations, une période de transition entre deux histoires affectives, crise conjugale, nouvelle relation.
Elle peut donc symboliser aussi la séparation de plusieurs années qu'il y a eu entre Seishirô et Subaru.
Enfin, l'arcane de la mort est liée au chiffre 13, chiffre maudit dans la tradition chrétienne et qui apporte la mort (être 13 à table et quelque meurt dans l'année). C'est aussi pour cela que la carte n'est parfois pas nommée par superstition, et hérite juste du sobriquet de « l'arcane sans nom ».
On voit aussi ici que cette carte est associée à la lettre נ (Nun) qui signifie poisson ou serpent en Araméen et c'est également la première lettre du mot serpent en hébreu נחש Nahash, et qui est une lettre proche du nu(Ν, ν) grec et du N latin.
Elle a une valeur numérique de 50 pour "נ" et de 700 pour "ן".
La présence de cette lettre sur la carte de "Mort" et dû principalement au fait qu'elle soit la 14ème lettre de l'alphabet hébraïque. Bien que le "Mort" soit numérotée comme la treizième lame du tarot, elle est la quatorzième si on prend en compte la carte du "Mat", non numérotée.
Mais Nun rattache aussi la carte de la "Mort" au signe zodiacal du poissons du fait de sa signification. Ce signe d’Eau est à mettre en corrélation avec cette Eau de l’Océan primordial le Noun des Égyptiens, et celle du déluge, tant dans ses facultés de dissolution, que de régénération.

RéférencesModifier

  1. D'après les indications données dans le Shoten 5
  2. Page wikipédia française sur l'Onmyōdō
  3. Page wikipedia anglaise sur Yasunori Katō
  4. Page wikipedia anglaise de Teito Monogatari
  5. Page avec la traduction anglaise du script du Shoten 5
  6. Page sur Fudo Myô-ô

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard