FANDOM


Sakon Shima
Shima Sakon
(島 左近, Shima Sakon)
Informations
Sexe Masculin Masculin
Race Humain
Résidence Kyoto
Occupation Etudiant au lycée Nishijin
Oni ?
Maître Mitsunari Ishida
Divinité Sakon Shima(1540-1600) était un samouraï de l'époque Sengoku. D'abord au service des Tsutsui, il rejoignit Mitsunari Ishida sous la bannière du clan Uesugi. Il fut ainsi lors de la bataille de Sekigahara un des officiers supérieurs d'Ishida. Blessé au cours de la bataille, il en décéda par la suite.
Caractéristiques physiques
Cheveux Noirs
Yeux Gris-Noirs
Pouvoirs ?
Titre(s)
Série Gate 7
Début
Manga Chapitre 15 du volume 4 de Gate 7

Une trahison annoncée

Média
Apparaît dans Manga

Sakon Shima (島 左近) est un des personnages de Gate 7 apparaissant dans le quatrième volume de la série.
On le découvre pour la première fois lorsque qu'il accompagne Mitsunari Ishida lors de sa rencontre avec Yukimura Sanada, et de ses hommes Sasuke Sarutobi et Saizô Kirigakure. Ishida vient lui demander s'il est vrai qu'il a rejoint à nouveau le camp des Toyotomi, et annonce que lui, dans cette vie servira les Tokugawa.
Dans la vie de tous les jours Sakon et Mitsunari sont lycéens au Lycée Nishijin, tout comme Chikahito Takamoto. Froid, sombre mais très attaché à Mitsunari, Sakon semble vouloir protéger son chef, notamment contre Tokugawa qui au visiblement obtenu la loyauté du Ishida sous la contrainte.
Sakon Shima est l'un des nombreux fameux personnages historiques de la fin de l'ère Sengoku au Japon (XVI° siècle) qui apparaît dans ce manga.

Description du personnageModifier

HistoireModifier

Oni et pouvoirModifier

AnecdotesModifier

Le prénom de Sakon se compose de deux kanjis, 左(sa) qui signifie (gauche) et 近(kon) qui signifie "proche de". Son nom signifie donc "côté gauche".
Sakon était en fait un surnom, son véritable prénom étant Kiyooki. Ce surnom lui fut donné à l'époque où il servait Junkei Tsutsui. Shima était conseiller militaire de ce daimyô au même titre que Shigenobu Matsukura. Tous deux étaient des stratèges si redoutables qu'on les surnomma Sakon et Ukon. Ceci est une référence aux arbres gardiens qui encadre la porte du palais impérial de Kyoto appelé sakon et ukon, où plus précisément "sakon no sakura" (左近の桜, littéralement "le cerisier du coté gauche") "ukon no tachibana" (右近の橘, littéralement "Le mandarinier du coté droit")[1].

Son nom de famille quant à lui se compose du kanji 島(shima) qui signifie "île".

Sakon Shima

Portrait de Sakon Shima

Le personnage de Sakon comme la majorité des personnages de Gate 7, vient d'un personnage historique, Sakon Shima.
Sakon Shima (島 左近), de son vrai nom Kiyooki Shima (島 清興) et dont le nom d'enfance était Katsutake (胜猛) est né le 9 juin 1540 dans la province de Yamato[2][3][4][5].
Il est le fils de Masakatsu Shima, dont le clan était établi prêt de la ville d'Heguri dans le district d'Ikoma dans l'actuelle préfecture de Nara.
Dans sa jeunesse il sert d'abord le clan Hatakeyama. Il combat au côté du daimyo Takamasa Hatakeyama contre les forces de Nagayoshi Miyoshi lors de la bataille Kyōkōji, qui se solde par un échec pour son camp.
Il en réchappe est rejoint le service du clan Tsutsui.
Là, ses capacités militaires, notamment dans le renseignement et la stratégie, lui font rapidement prendre du galon. Il devient un conseiller important de Junkei Tsutsui, le daimyô du clan, et se voit confier le commandement des troupes lors d'une bataille opposant les forces du clan Tsutsui à celles de Hisahide Matsunaga qui souhaitaient s'emparer de la province de Yamato. Cette victoire renforcera sa renommée militaire.
C'est à cette époque dit-on qu'il hérita du surnom de "Sakon". En effet, Junkei Tsutsui pouvait s'enorgueillir d'avoir à son service deux brillants conseillers militaires, Kiyooki Shima et Shigenobu Matsukura. On surnomma alors le duo Sakon et Ukon (voir explication du prenom ci-dessus).
C'est probablement à cette époque qu'il épouse sa femme, Chacha, qui lui donnera trois fils Nobokatsu Shima, Tomokatsu Shima et Kiyomasa Shima, ainsi que deux filles dont la cadette, Tama épousera Toshiyoshi Yagyu un fameux maître d'arme cousin de Mitsuyoshi Yagyû.

Mon des Shima

Emblème (Mon) du clan Shima

A la mort de Junkei Tsutsui en 1584, Sakon entre en conflit avec son héritier Tadatsugu Tsutsui, et quitte le service du clan.
Il servira un temps Hidenaga Hashiba et Hideyasu Toyotomi avant de devenir un ronin (samouraï sans maître) dans la province d'Omi.
De nombreux clans cherchent alors à l'engager, notamment Mitsunari Ishida. Sakon refuse toutes les offres, mais Ishida finira par lui proposer une offre qu'il ne pourra pas refuser, en lui offrant quasiment la moitié de ses revenus de l'époque (15 000 koku sur 40 000 koku). Dès lors les deux hommes seront très liés. Certain disait d'ailleurs pour critiquer Mitsunari Ishida[6] "Il y a deux choses qu'Ishida ne mérite pas, l'un Sakon Shima, l'autre le château de Sawayama".
Sachant que le fief de Sawayama dans la province d'Omi qui fut offert par Hideyoshi Toyotomi à Ishida avait une valeur de 200 000 koku, on comprend quelle valeur on attribuait à Sakon.
Sakon assistera Mitsunari Ishida lors des campagnes de Corée.

Camp de Sakon à Sekigahara

Emplacement du camp de Sakon lors de la bataille de Sekigahara

En 1598, lorsque Hideyoshi Toyotomi, le maître du pays, décède, Ieyasu Tokugawa cherche à en profiter pour devenir le nouveau maître.
Mitsunari Ishida, fidèle au clan Toyotomi et à son héritier légitime Hideyori Toyotomi s'y oppose fermement. Sakon aurait alors élaboré un plan pour assassiner Ieyasu, mais Ishida n'aurait pas approuvé la façon de se débarrasser du Tokugawa et aurait fait annuler le plan. Plusieurs historiens doutent de cette anecdote qui aurait fait de Sakon l'assassin d'Ieyasu Tokugawa.
La situation s'envenimera de plus en plus entre les partisans de Toyotomi et des Tokugawa.
Lorsqu'en 1600, Mitsunari Ishida parvient à rallier sous la bannière des Toyotomi trois des cinq membres du Conseil, Terumoto Mōri, Kagekatsu Uesugi et Hideie Ukita, et à rassembler une importante armée de daimyô, venus principalement des provinces de l'Ouest, il décide de passer à l'offensive.
C'est ainsi que débutera la bataille de Sekigahara qui sera appelée Tenka wakeme no kassen (天下分け目の合戦, « la bataille qui décida de l'avenir du pays »).

Tombe de Sakon Shima

Tombe de Sakon Shima

La veille de la bataille de Sekigahara, le 20 octobre 1600, Sakon Shima conduira une armée de 500 hommes contre les forces orientales (partisans de Tokugawa) lors de la bataille de la rivière Kuise qui se soldera par une victoire.
Sûrement fort de cette première victoire, Sakon élabore avec Yoshihiro Shimazu et Konishi Yukinaga un plan d'attaque surprise de nuit du camp de l'Est. Toutefois, Mitsunari rejettera le projet le jugeant trop lâche. Cette décision lui vaudra la rancune de Shimazu.
Le lendemain, le 21 octobre 1600, a lieu la fameuse bataille de Sekigahara. Sakon y mènera une armée de 1000 soldats. Mais plusieurs trahisons au sein du clan de l'Ouest (Toyotomi) entraînera finalement la déroute de son camp et la mort de plusieurs généraux. Sakon tiendra courageusement sa position avant de connaître une mort héroïque en chargeant le l'armée de l'Est et en étant victime d'un tir d'arquebuse.

Le Mon (emblème) du clan Shima se nomme le Maruni mitsu gashiwa (丸に三柏) et représente trois chênes mâles du Japon sur cercle.

Masamune Date, Ishida Mitsunari, Shima Sakon, Shibata Katsuie,

Masamune Date, Ishida Mitsunari, Shima Sakon et Shibata Katsuie de Sengoku Basara par Clamp




Les Clamp fans de la série de jeu Sengoku Basara, ont participé à la réalisation de l'édition collector du quatrième opus sorti le 23 janvier 2014.
Une interview du quatuor ainsi que des illustrations réalisées par elles ont été incluses dans un livret du collector.
L'une des illustrations montre Sakon Shima au côté de son maître Mitsunari Ishida, mais aussi de Masamune Date et de Shibata Katsuie avec leur design propre aux Sengoku Basara. On est ici sur une représentation totalement différente de celle proposée dans Gate 7.





RéférencesModifier

  1. Page wikipédia française sur le palais Heian
  2. Page wikipédia anglaise sur Sakon Shima
  3. Page wikipédia japonaise sur Sakon Shima
  4. Page wikipédia indonésienne sur Sakon Shima
  5. Page SamuraiWiki sur Sakon Shima
  6. Peinture représentant Sakon Shima

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard