FANDOM


Le passage étroit situé entre un mur et un poteau électrique ouvrant la porte sur une autre dimension apparaît fréquemment dans les œuvres des CLAMP.
On le trouve dans Lawful Drug où pour une de ses missions Kazahaya Kudô doit passer par ce passage, dans xxxHOLiCYûko Ichihara et Kimihiro Watanuki l'empruntent eux aussi, dans la petite histoire "Le quotidien de Sonoko" dans Clamp Anthology, ou encore dans KobatoIoryogi use de ce passage pour arriver dans le monde de la boutique de L'ours au gâteau à la broche.
Cette idée de passage étroit pouvant mener dans un monde différent est très proche de l'idée des Torii japonais qui ont une fonction de séparation symbolique du monde physique et du monde spirituel.

Lawful DrugModifier

Le poteau et le mur Lawful drug.jpg

Kazahaya passant dans le passage entre le poteau et le mur

Le passage entre le mur et le poteau est emprunté par Kazahaya Kudô dans le chapitre 10 (pilule n°10) du volume 2 de Lawful Drug.
Dans cette histoire il a pour mission d'obtenir un uniforme de jeune fille du Lycée de jeunes filles Ohto puis de le revêtir avant de passer par cet étrange passage.
Sitôt l'espace traversé, Kazahaya ressentira une étrange sensation. Il est en fait passé dans un brèche de l'espace-temps, et ne tardera pas à être possédé par la personnalité d'une ancienne lycéenne d'Ohto, rejouant une scène qui n'avait pu être joué dans le passé de cette demoiselle.

xxxHOLiCModifier

Le poteau et le mur xxxHolic.png

Yûko et Watanuki passant dans le passage entre le poteau et le mur

Le passage entre le mur et le poteau apparaît aussi dans l'une des histoires de xxxHOLiC, dans le volume 9.
Dans cette histoire Kimihiro Watanuki a été sauvé d'un démon grâce à une flèche décochée par le grand-père de Dômeki. Yûko Ichihara expliquera à Watanuki que cette flèche est un rêve de valeur et qu'il faut absolument la vendre au Yumekai. La flèche elle même désignera l'endroit où trouver cet acheteur de rêve en pointant dans la direction de l'espace entre le poteau et le mur. Watanuki aura d'ailleurs du mal à imaginer qu'on puisse passer par un passage si étroit.
Une fois le passage traversé Watanuki et Yûko arriveront dans une réalité parallèle dans laquelle se trouve le Yumekai.
A la fin de l'histoire, Watanuki demandera si pour retourner dans la réalité ils doivent re-emprunter le passage entre le mur et le poteau, mais cette dernière dira que non, en désignant comme passage de sortie un passage encore plus étroit, sous une palissade.

Le quotidien de SonokoModifier

Le poteau et le mur Sonoko.jpg

Sonoko passant dans le passage entre le poteau et le mur

Le passage entre le mur et le poteau apparaît aussi dans l'une des petites bandes-dessinées se trouvant dans le Clamp Anthology n°2 , Le quotidien de Sonoko 4 (page 29).
Dans cette histoire Sonoko se balade avec l'une de ses amies qui ne peut pas voir les esprits. Cette dernière passe par l'étroit passage et affirme avoir parfois cette lubie. Sonoko pense que ce n'est pas une bonne idée, les esprits et les toiles d'araignées se nichant dans cet endroit.

KobatoModifier

Le poteau et le mur Kobato.jpg

Ioryogi passant dans le passage entre le poteau et le mur



Le passage entre le mur et et poteau apparaît dans Kobato. Ioryogi emprunte ce passage dans le chapitre 22, "L'ours spécialiste du gâteau à la broche", du volume 3.
La traversée de cet espace restreint lui permet d'accéder à un monde parallèle où se trouve la boutique de Genko, L'ours au gâteau à la broche.

AnecdotesModifier

Le passage entre le mur et le poteau électrique, n'est pas sans rappeler les torii japonais[1].
En effet, un torii (鳥居) est un portail traditionnel japonais. Il est communément érigé à l’entrée d'un sanctuaire shintoïste, afin de séparer l’enceinte sacrée de l’environnement profane.
Le torii a pour fonction de séparation symbolique du monde physique et du monde spirituel, chaque torii traversé lors de l'accès à un sanctuaire doit être retraversé dans l'autre sens afin de revenir dans le monde réel. Il n'est pas rare de voir des japonais contourner un torii lorsqu'ils pensent ne pas repasser plus tard par cet endroit.
Chez les CLAMP il semblerait toutefois qu'il ne soit pas obligatoire d'emprunter le même chemin pour retourner. D'autres passages existent.
On retrouve cette idée de passage d'en d'autre manga ou jeux-vidéo. Ainsi, dans un jeu comme Ôkami, on constate que lorsque Ameterasu passe à travers un torii elle pénètre dans un autre monde, celui des esprits, alors que si elle le contourne, elle demeure dans le monde réel.

Traditionnellement, les sanctuaires shintô devaient initialement être délimités par quatre poteaux, un à chaque angle ; une corde tendue entre les poteaux marquait ainsi la limite entre l’emprise sacrée du sanctuaire et l’extérieur.
En cela, la forme du mur et du poteau peut en être une déformation. Le poteau et le mur forme deux piliers que relie le fil électrique.

RéférenceModifier

  1. Page wikipedia sur le torii

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard