FANDOM


Kobato Hanato
Kobato.jpg
(花戸 小鳩, Hanato Kobato)

Dobato (どばと)

Informations
Naissance 2 novembre Scorpion.png[1]
Sexe Féminin Féminin.png
Race Humain
Résidence Pension de Chitose à Tokyo
Occupation Assistante maternelle

Lycéenne au Lycée de jeunes filles Ohto à la fin du manga

Animal Ioryogi Masculin.png
Caractéristiques physiques
Cheveux Châtains clairs
Yeux Marron
Titre(s)
Série Kobato
Doubleur japonais Kana Hanazawa (花澤香菜 Hanazawa Kana)
Série 2 Clamp in Wonderland 2
Début
Anime Clamp in Wonderland 2 sorti en DVD le 26 octobre 2007,

Episode 1 de la série Kobato du 6 octobre 2009
...le souhait d'une jeune fille

Manga Chapitre 1 prébublié dans le Monthly Sunday Gene-X janvier 2005

Premier Examen

Média
Apparaît dans Manga, Anime, Livre

Kobato Hanato est l'héroïne du manga éponyme Kobato. C'est une jeune fille joyeuse et pleine de vie, mais aussi quelqu'un de très déterminé, et prête à faire de nombreux efforts pour accomplir sa mission et réaliser son rêve. Hélas, elle est aussi terriblement maladroite, naïve et dépourvue de bon sens. Cela la met souvent dans des situations délicates et lui vaut les terribles remontrances d'Ioryogi, son compagnon d'infortune.
Elle a pour but de guérir les coeurs des humains afin de recueillir leurs sentiments blessés dans bouteille en verre. Remplir cette bouteille est la condition sine qua none, imposée par Dieu pour réaliser son voeu qui est de pouvoir se rendre dans un lieu particulier.
Au début de l'histoire, on ne sait rien de Kobato, ni son âge, ni son origine, mais elle finira vite par s'intégrer au monde des humains, en prenant une chambre dans la pension de Chitose Mihara, et en travaillant à la crèche Yomogi de Sayaka Okiura.

Description du personnageModifier


Kobato est une jeune fille de petite taille avec de longs cheveux châtains, coupés au carré sur le devant. Elle a un visage angélique et des yeux marrons clairs.
Sa voix est particulièrement mélodieuse et son chant est semblable à celui des anges que Dieu choisit pour faire éclore les oeufs d'ange.
Kobato doit porter en permanence un chapeau sur la tête sous peine de mourir. Elle a pour toute possession une valise dans laquelle elle conserve précieusement la bouteille de verre qui lui sert à collecter les sentiments blessés.
Elle se promène toujours avec un sac-à-main dans lequel elle peut glisser Ioryogi. Extrêmement maladroite, elle passe le plus clair de son temps à se casser la figure, faisant par la même sans cesse tomber le malheur Ioryogi et provoquant sa colère. Ce dernier n'hésite d'ailleurs pas à lui cracher des boules de feu au visage en guise de punition.
Kobato est aussi quelqu'un de peu ponctuel et a du mal à ce réveiller le matin, ce que lui reproche sans cesse son collègue, Kiyokazu Fujimoto. Elle n'a de plus, aucun don pour le dessin.
Naïve, elle ne se méfie pas des gens se mettant souvent dans des situations délicates desquelles Ioryogi et Fujimoto viennent souvent la sortir. Fujimoto finira par donner à Kobato son numéro de portable afin qu'elle puisse l'appeler à tout moment en cas de problème.

Passé de KobatoModifier


Attention SPOIL

Kobato Hanato.jpg

Kobato telle qu'elle était dans le passé

Kobato est était jeune fille de santé fragile qui passait plus de temps dans les hôpitaux que chez elle. Dans ce lieu, elle fut marquée très jeune par son impuissance face à la mort des gens, et par la fragilité de la vie humaine. De son côté, Ioryogi, de son vrai nom Iorogi, était un membre de la lignée royale de l'Autre Monde. Lors d'une réunion entre les Cieux, les Enfers et l'Autre Monde, se déroulant tous les 12 ans sur le pont qui relie les trois mondes, Iorogi, qui fuyait la réunion, rencontra l'ange Cristal (Suishô). Il en tomba éperdument amoureux, et défia le Ciel afin de pouvoir avoir l'ange pour lui tout seul.
Une guerre éclata alors entre les anges et ceux de l'Autre Monde, et les combats furent d'une telle violence qu'ils ébranlèrent les différents mondes, créant une brèche dont l'onde de choc s'abattit sur le monde des humains. Kobato en fut mortellement blessée, alors que selon l'ordre des choses, son heure n'était pas encore venue.
Affligée, l'ange Cristal voulut sauver la jeune fille. Elle constata alors qu'elles partageaient la même âme (les deux étant une même personne mais dans des dimensions parallèles). Elle décida donc de fondre son âme dans le corps de Kobato. Ainsi la jeune fille se retrouvait figée dans le temps, entre la vie et la mort. Mais comme le fit remarquer Iorogi cet état ne pouvait durer indéfiniment, et de plus du fait de leurs âmes à présent liées, si Kobato venait mourir alors cela signifierait aussi la mort de Cristal.
Pour éviter cela, Cristal demanda alors à Iorogi d'aller voir Dieu et de le supplier de laisser la vie sauve à Kobato en prenant ce qui lui restait de vie à elle, et si cela ne suffisait pas, elle sacrifierait son droit à la réincarnation. Mais Iorogi qui se sentait responsable ne l'entendait pas de cette oreille et alla voir Dieu afin de lui demander une solution pour sauver Kobata mais aussi Cristal. Dieu accepta, mais en punition, ceux qui avaient aidé Iorogi dans sa rébellion contre le Ciel, furent transformés en animaux, et lui en raison de son pacte avec Dieu en peluche. Iorogi dut aller vivre dans le monde des humains, sans y provoquer de bagarre, et aider Kobato à réaliser sa mission et exhausser son souhait. C'est ainsi que les deux compagnons se retrouvèrent sur Terre.

HistoireModifier


AnecdotesModifier


Kobato symbole.jpg

Petit oiseau symbole de Kobato

Le prénom de Kobato s'écrit en japonais avec les kanji 小 (ko) qui signifie "petit" et 鳩 (hato) signifiant "pigeon" ou "colombe". Son prénom peut donc se traduire par "Petite Colombe", référence au caractère angélique du personnage. Kobato porte d'ailleurs sur de nombreux habits et chapeaux, mais aussi sur son téléphone potable, un petit oiseau stylisé symbolisant son prénom. Ce même oiseau est aussi présent coiffé d'un petit chapeau sur le titre du manga.

Son nom de famille quant à lui se compose du kanji 花 (hana) signifiant "fleur" et 戸 (to) signifiant "porte".

Ioryogi donne à Kobato le surnom de "Dobato", contraction des noms "Doji Kobato". On peut traduire ça par "Kobato la maladroite" ou encore "Stupide colombe" (stupide pigeon).

Kobato apparaît sur la couverture de Okimono Kimono, un livre sur les kimonos que crée la dessinatrice Mokona, ainsi que sur la couverture de l'artbook All About Clamp[2]. Dans cet artbook elle apparaît aussi dans une mini BD : "Clamp in Wonderland Ex. ver. Pastel" où elle cherche à aider Kimihiro Watanuki à faire le ménage et la cuisine dans la boutique de Yukô, mais où elle enchaîne catastrophe sur catastrophe.

Clamp anthology 12.jpg

Kobato en couverture du Clamp Anthology 12

Elle figure sur la couverture du dernier volume du Clamp Anthology qui célébrait les 15 ans du collectif.
A cette occasion les Clamp avez donné une première interview[3] sur la série alors encore en prépublication et non sorti en relié.

1992142317.jpg

Anne, personnage qui a inspiré Mokona pour le design de Kobato

On y apprend que le magazine Sunday GX qui a prépublié la série voulait que le Clamp crée un personnage qui devienne la madone et même la déesse du magasin, et que c'est pour cela que qu'elles sont partis sur un design de personnage avec de longs cheveux, comme ceux d'une déesse.
Nanase Ohkawa, explique que lors de la première réunion avec le rédacteur en chef il leur a, à peine, fallu 20 minutes pour construire l'histoire et les personnages.
Mokona, quant à elle, explique que pour le character design de Kobato et surtout pour ses vêtements, elle s'est inspirée du personnage d'Anne dans "Anne, la maison aux pignons verts" de Lucy Maud Montgomery, mais aussi un peu de Mary Poppins.

Kobato a pour particularité de ne pouvoir retirer son chapeau. Au cours de la série elle porte donc de nombreux couvre-chef, et l'on en dénombre plus de 25 différents durant l'histoire.

Dans le dernier chapitre du manga, Kobato apparaît vêtu d'un uniforme de lycéenne semblable à celui porté par Hinata Asahi dans J'aime ce que j'aime et dans Lawful Drug. L'uniforme du Lycée de jeunes filles Ohto (ou Adachi dans la version française de J'aime ce que j'aime publié chez Pika Edition).

Kobato3d.jpg

Illustration de Kobato et figurine

De 2006 à 2008 les CLAMP ont fait produire une série de petites figurines en chibi(SD)[4] de leurs principaux héros intitulée Clamp in 3D Land. Chaque set de cette collection contenait 5 personnages, et les Clamp assuraient l'illustration des boîtes.
Kobato Hanato était présente dans le 6ème set sorti en mars 2008 au côté de Kentarô Higashikunimaru de Dukalyon, de Umi Ryûsaki de Magic Knight Rayearth, de Akira Ijûin de Clamp School Detectives, et enfin de Kurogane de Tsubasa -RESERVoir CHRoNiCLE-

Il existe une figurine[5] de Kobato Hanato réalisée par le fabricant Kotobukiya à partir de l'illustration en couverture de Okimono Kimono

Kobato in wonderland.jpg

Kobato dans Clamp in Wonderland

Dans la lignée du premier clip Clamp in Wonderland que les CLAMP avaient fait produire en 1994, sort en 2007 Clamp in Wonderland 2. Ce clip cadeau, rassemble des personnages issus de l'ensemble des séries du groupe. C'est tout naturellement Kobato, l'héroïne, et Ioryogi, la mascotte de la série Kobato qui sont choisis pour représenter cette oeuvre au sein du clip.
On y voit Kobato descendre du ciel, telle Mary Poppins, avec son ombrelle et Ioryogi dans les bras, avant d'être prise au milieu d'un combat aérien entre Kerobero et Spinel Sun. Ioryogi crache du feu lui aussi ce qui brûle l'ombrelle de la demoiselle qui tombe définitivement.

RéférencesModifier

  1. Twitter officiel donnant les dates anniversaires des personnages des CLAMP
  2. [couverture et pages 4 à 9 de All About Clamp]
  3. [Clamp Anthology 12, pages 18 à 23]
  4. Site officiel de Movic pour les figurines CLAMP in 3D Land
  5. Page officiel de Kotobukiya sur la figurine Kobato

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard