FANDOM


Hidetsugu Toyotomi
Hidetsugu Toyotomi
(豊臣 秀次, Toyotomi Hidetsugu)
Informations
Sexe Masculin Masculin
Race Humain
Famille Historiquement Hidetsugu Toyotomi était le neveu de Hideyoshi Toyotomi et le cousin de Hideyori Toyotomi.
Résidence Kyoto
Occupation Chef d'entreprise, propriétaire de l'Ura-Shichiken
Oni Mikoto (神言)
Personnage historique Hidetsugu Toyotomi (1568-1595) est un neveu et obligé de Toyotomi Hideyoshi qui fut kanpaku de l'empereur (régent).
Caractéristiques physiques
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Crée des kekkai, et contrôle d'un oni spécialisé dans la divination et la prédiction
Titre(s)
Série Gate 7
Début
Manga Chapitre 2 du volume 1 de Gate 7

Hana et l'Ura-Shichiken

Média
Apparaît dans Manga

Hidetsugu Toyotomi (豊臣 秀次) est un des personnages de Gate 7 apparaissant dès le premier volume de la série.
Il est le propriétaire de l'Ura-Shichiken où réside Chikahito Takamoto et travaillent Hana, Tachibana et Sakura. Il est l'un des nombreux fameux personnages historiques de la fin de l'ère Sengoku au Japon (XVI° siècle) qui apparaît dans ce manga.

Description du personnageModifier

HistoireModifier

Oni et pouvoirModifier

AnecdotesModifier

Le prénom de Hidetsugu se compose de deux kanji, 秀 (hide) qui signifie "exceller", "surpasser", "passer maître dans" et de 次 (tsugi) signifiant "proche", "suivant".
Hidetsugu a pris ce prénom pour exprimer son attachement à son oncle Hideyoshi Toyotomi et peut se traduire par "proche de Hide".

Le nom de famille Toyotomi se compose lui aussi de deux kanji 豊 (toyo) signifiant "riche, "fertile", "abondant" et 臣 (omi) signifiant "vassal", "sujet".

Toyotomi Hidetsugu

portait d'Hidetsugu Toyotomi

Le personnage de Hidetsugu comme la majorité des personnages de Gate 7, vient d'un personnage historique, Toyotomi Hidetsugu.

Hidetsugu Toyotomi (豊臣 秀次) ou Hidetsugu Hashiba (羽柴 秀次) est né en 1568[1][2]. Il est le fils de la soeur aînée de Hideyoshi Toyotomi, Nisshû, et de Yoshifusa Miyoshi du clan Miyoshi. Du fait que son père soit un Miyoshi il est d'abord adopté par ce clan et porte à l'époque le nom de Nobuyoshi Miyoshi (好信吉).
Il finira toutefois par changer son nom en Hidetsugu Hishiba (Hashiba étant un des anciens nom de Hideyoshi Toyotomi, et Hidetsugu signifiant "Proche de Hide" voir ci-dessus) puis en Hidetsugu Toyotomi en 1586 lorsque Hideyoshi change son nom pour Toyotomi.
En 1582 à lieu l'incident de Honnō-ji[3], durant lequel Mitsuhide Akechi trahit et cause la mort d'Oda Nobunaga. Hideyoshi et ses troupes partent alors châtier le traître lors de la bataille de Yamazaki[4] qui voit la défaite et la mort d'Akechi.
Sa popularité devient très grande et on le baptise « Shogun des trois jours ». Le titre envié de Lieutenant-Général lui est octroyé ainsi qu'une décoration. De son côté, Hidetsugu reçoit un domaine aux revenus de 400 000 koku dans la province d'Ōmi car il est un des rares parents de Hideyoshi (qui n'a à cette époque aucun descendant vivant). En 1584 Hidetsugu participe à sa première grande expédition militaire au côté de son oncle contre les forces d'Oda Nobukatsu et celles de Ieyasu Tokugawa, lors de la bataille de Komaki et Nagakute[5]. Cette dernière sera un échec.
Il pourra toutefois faire montre de son talent militaire par la suite :
D'abord, en 1585 lors de l'invasion de Shikoku[6], où il dirige avec un autre de ses oncles, Hidenaga Toyotomi, un armée de 60 000 hommes qui prend d'assaut les provinces de Awa et Tosa, avant de prendre la direction de Shikoku via l'île d'Akashi.
Puis en 1590, lors du siège d'Odawara[7].

Statue de toyotomi hidetsugu

Statue d'Hidetsugu Toyotomi au pied du Mont Hachiman, ville d'Ōmi-hachiman

Il se révèle également très compétent en tant que gouverneur de la ville-château d'Ōmi-hachiman[8]. En effet, son oncle lui ayant confié la gouvernance de cette région, il y fait construire un château au sommet du Mont Hachiman, puis établit une ville au plan en échiquier au sud de la montagne. Il y fit venir marchands et artisans et usa de son influence pour la construction de grandes routes et de canaux.
Toujours en 1590 il est nommé châtelain du château de Kiyosu dans la province d'Owari dont Oda Nobukatsu a été auparavant le seigneur.
L'année suivante, Hideyoshi perd Tsurumatsu Toyotomi, son fils et héritier légitime avant que celui-ci n'atteigne l'âge adulte, ainsi que son demi-frère Hidenaga. Il décide de ce fait à faire de Hidetsugu son héritier à qui il confit le poste majeur de régent kanpaku de l'empereur (premier conseiller de l'empereur qui régente le pays pour lui).

Lettre d'Hidetsugu

Lettre écrite de la main d'Hidetsugu

Hidetsugu se rend donc à Kyoto au palais Jurakudai (palais construit par Hideyoshi lorsqu'il devient kanpaku en 1586) où commence ce qu'on appelle « double système de gouvernement » (二元政治) dirigé par Hidetsugu et Hideyoshi. Cela renforce aux yeux de tous l'idée qu'Hidetsugu succédera à son oncle à sa mort.
Tandis que Hideyoshi est engagé dans la guerre Imjin de la péninsule coréenne, (batailles de Bunroku et Keicho), Hidetsugu gère à sa place les affaires courantes.
Mais les choses changent en 1583 lorsque Yodo-dono, la concubine de Hideyoshi, donne naissance à un nouvel héritier, Hideyori. Hideyoshi souhaite naturellement privilégier sa descendance et ses relations avec Hidetsugu s’enveniment. Dès lors rumeurs se répandent selon lesquelles Hidetsugu commet des meurtres répétés ce qui lui vaut le surnom de « kanpaku preneur de vies » "Sessho Kanpaku" (殺生関白). Il s'agit d'un jeu de mot sur la sonorité du mot Sessho signifiant ici preneur de vies, mais pouvant aussi signifier régent (Sessho - 摂政).
Les historiens modernes doutes aujourd'hui de la pertinence de ses rumeurs. Il semblerait qu'elles furent lancer par Hideyoshi lui même pour discréditer son neveu et ainsi préparer sa succession d'Hideyori.
Finalement, Hidetsugu est accusé en 1595 de préparer un coup et il lui est ordonné de commettre seppuku au mont Kōya. Avec lui meurent ses trois wakashu [9] qu'il aide à commettre le seppuku.

(En effet, Hidetsugu pratiquait le shudō[10], amour homosexuel entre samouraï qui était à l'époque parfaitement admis, voire encouragé. Les wakashu (若衆) littéralement "jeunes hommes", étaient donc les favoris, les mignons du seigneurs. Hidetsugu avait pour wakashu Yamamoto Tonoma, Yamada Sanjuro et Fuwano Mansaku (aussi appelé Bansaku), son préféré qui gagne une renommée durable pour la beauté de son corps et de son esprit.
Il est à noter que le Mont Kōya où Hidetsugu trouva la mort (où subsiste encore aujourd'hui le monastère fondé par Kōbō Daishi) était souvent utilisé pour désigner les relations de type pédérastique jusqu'à la fin de l'époque pré-moderne.)

Tombe d'Hidetsugu

Sépulture d'Hidetsugu Toyotomi

Cependant, Hideyoshi qui souhaite à tout prix assurer sa postérité ne s'arrête pas là.
Après la mort d'Hidetsugu les daimyo qui lui étaient associés sont mis en résidence surveillée et le palais du Jurakudai depuis lequel Hidetsugu exerçait son pouvoir de Kanpaku est détruit.
Puis Hideyoshi ordonne l'exécution de toute la famille Hidetsugu, y compris les enfants, les épouses et maîtresses à Sanjogawara. La dureté et la brutalité de cette sentence qui voit l'exécution de 39 femmes et enfants choque la société japonaise et détourne de nombreux daimyo de l'autorité de Toyotomi.

Toyotomi mon

Emblème (ou Mon) du clan Toyotomi

De plus, cet acte est sans doute l'une des causes principales de la chute et de la disparition du clan Toyotomi. En effet, Hidetsugu était le dernier membre adulte du clan Toyotomi avec Hideyoshi lui-même. A sa mort ce dernier laisse un enfant, Hideyori, qui ne tarde pas à devenir la proie des puissants daimyo qui briguent le pouvoir.
Dans ce massacre tragique on retient plus particulièrement le cas de la fille (âgée de 15 ans) du daimyo Mogami Yoshiaki que Hideyoshi refuse de grâcier, alors qu'elle vient d'arriver à Kyoto pour devenir la concubine de Hidestugu et n'a même pas encore rencontré son futur mari. Sa mort amène le puissant clan Mogami à soutenir sans réserve Ieyasu Tokugawa à la bataille de Sekigahara contre les forces loyales à Toyotomi, à peine cinq ans plus tard.
Seul un enfant de Hidetsugu est épargné, une fille nommée Okiku, âgée d'un mois qui est adoptée par Goto Noriyoshi (後藤興義), le neveu de son grand-père.

Hidetsugu et Mikoto employés de la Shigatsu Tsuitachi CO.

Hidetsugu et Mikoto au sein de la Shigatsu Tsuitachi CO.

Le 1 avril 2013, les CLAMP ont organisé une sorte "blague" conjointement sur leur site officiel et sur leur twitter (CLAMP-NET.COM and @clamp_news). Elles annonçaient la création d'une nouvelle entreprise, la Shigatsu Tsuitachi Corporation (la 1er Avril CO.) dont la présidente n'était autre que Sakura Kinomoto. Cette société se proposait de recruter de nouveaux employés pour 2014 qui auraient pour caractéristique d'être né un 1er avril. En dehors de ça, le CLAMP firent une série de twitte présentant les différents employés, à savoir les personnages issus de leurs différentes œuvres, ainsi qu'une série de petites illustrations. L'une d'elle montre Hidetsugu Toyotomi et Mikoto auprès de Sakura Kinomoto.


RéférencesModifier

  1. Page wikipédia française sur Toyotomi Hidetsugu
  2. Page wikipédia anglaise sur Toyotomi Hidetsugu
  3. Page wikipédia anglaise sur l'incident de Honnō-ji
  4. Page wikipédia anglaise sur la bataille de Yamazaki
  5. Page wikipédia anglaise sur la bataille de Nagakute
  6. Page wikipédia anglaise sur l'invasion de Shikoku
  7. Page wikipédia anglaise sur le siège d'Odakawara
  8. Page sur la ville d'Ômi-Hachiman
  9. Page wikipedia anglaise sur les Wakashû
  10. Page wikipedia française sur le shudō

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard