FANDOM


Gracia Hosokawa
Gracia Hosokawa
(細川 ガラシャ, Hosokawa Garasha)
Tama Hosokawa (細川 玉, Hosokawa Tama)
Informations
Sexe Féminin Féminin
Race Humaine
Famille Historiquement Gracia Hosokawa était la troisième fille de Mitsuhide Akechi et l'épouse de Tadaoki Hosokawa.
Résidence Kyoto
Oni Nigemizu (逃水)
Personnage historique Tama Hosokawa (1563-1600) était une noble dame, fille de Mitsuhide Akechi, célèbre pour s'être convertie au christianisme sous le nom de Gracia.
Caractéristiques physiques
Cheveux Noirs
Pouvoirs Crée des kekkai, et contrôle d'un oni de type illusion
Titre(s)
Série Gate 7
Début
Manga Chapitre 10 du volume 3 de Gate 7

Les nouveaux lycéens

Média
Apparaît dans Manga

Gracia ou Tama Hosokawa (細川 ガラシャ ou 細川 玉) est un personnage secondaire de Gate 7 apparaissant à partir du troisième volume de la série.
Elle est l'un des nombreux fameux personnages historiques de la fin de l'ère Sengoku au Japon (XVI° siècle) qui apparaît dans ce manga.

Description du personnageModifier

Gracia apparaît dans le manga Gate 7 sous les traits d'une jeune femme aux cheveux longs et à la frange asymétrique; courte du côté droit et longue à gauche, lui cachant quasiment l'oeil gauche.
Elle a de grands yeux en amande et des lèvres charnues bien dessinées et maquillées.
Elle porte des vêtements de style gothic lolita. Lors de sa première apparition elle arbore sur le corsage de sa robe, sur son chapeau et sur le sceptre long qu'elle tient, une étoile. Cette étoile n'est pas sans rappeler l'étoile de Sakura dans Card Captor Sakura, à cette différence prés que celle de Sakura consiste en deux étoiles à cinq branches superposées, alors que celle de Gracia superpose deux étoiles à quatre branches.
Au niveau du caractère elle semble être snob, sûre d'elle et méprisante, notamment envers Masamune Date qu'elle ne cesse de traiter d'idiot.
Pour autant elle ne semble pas avoir mauvais fond. Ainsi alors que Masamune Date s’apprête à l'achever et que Chikahito Takamoto s'interpose, elle demande à ce dernier de partir s'il ne souhaite pas être tué lui aussi.
Il semble aussi que Gracia n'apprécie pas qu'on l'appelle par son prénom de naissance, "Tama". Elle reprend à plusieurs reprise Masamune et lui précisant que son nom est Gracia.
Le personnage historique de Gracia changea de nom lorsqu'elle embrassa la religion catholique. Dans Gate 7 rien ne précise que Gracia soit toujours affiliée à cette religion, mais elle semble toutefois tenir à son nom de "baptême".

D'ailleurs en supposant que Gracia soit catholique comme son personnage historique, on pourra s'étonner de son alliance avec Iemitsu Tokugawa. En effet, historiquement ce shogun est à l'origine du massacre des derniers chrétiens du Japon.
Toutefois, historiquement Gracia et Iemitsu ne sont pas contemporains, Gracia étant morte avant la naissance de Iemitsu. Cette alliance serait alors peut être la résultant de l'amitié qui unissait Tadaoki Hosokawa (l'époux de Gracia) à Ieyasu Tokugawa (le grand-père de Iemitsu).
Mais dans ce cas on peut encore se demander ce qui motive cette alliance, Tadaoki ayant aussi été ami avec Hidetsugu Toyotomi.

HistoireModifier

Gracia Hosokawa apparaît dans l'histoire le jour de la rentrée au lycée Nishijin de Chikahito Takamoto. Alors que ce dernier rentre de sa journée de cours et croise en chemin Masamune Date et Kojûrô Katakura avec qui il engage la conversation, Gracia fait son entrée.
Elle se moque de la stupidité de Masamune tout en enfermant le petit groupe dans son kekkai. Masamune l’identifiera immédiatement comme l'épouse de Tadaoki Hosokawa, Tama Hosokawa. La jeune femme insistera alors sur le fait qu'elle se nomme Gracia et non Tama.
Puis elle demandera à Masamune s'il a finalement rejoint le camp de Hidetsugu Toyotomi. Ce dernier répliquera qu'il n'appartient à aucun camp mais qu'il souhaite juste être au côté de sa bien-aimée Hana qui appartient à l'Ura-Shichiken.
Gracia une fois de plus se lamentera sur la stupidité du jeune garçon avant de faire apparaître à ses côtés son oni, Nigemizu.
Masamune semblera se réjouir par avance de ce combat, faisant remarquer qu'ils ne se sont jamais combattus par le passé. Cette réflexion lui vaudra d'être à nouveau traité d'idiot par Gracia, qui fera remarquer qu'elle n'était pas une guerrière à l'époque Sengoku.
Masamune invoquera son oni Kurikara, tandis que le tatouage de mante religieuse sur le dos de Nigemizu s'animera et le combat commencera.
A la fin du premier échange Gracia et son oni parviennent à prendre le dessus sur le jeune garçon. Mais lorsque Gracia décide de faire main-basse sur Kurikara l'épée dragon de Masamune, elle est violemment repoussée par cet oni et est blessée au bras gauche. Masamune rappellera qu'il est le seul, avec Kojûrô, fourreau de l'épée, à pouvoir toucher Kurikara (exception faite aussi de Hana).
Gracia fera alors remarquer que si le maître est stupide, l'oni est lui puissant et elle décidera de passer à la vitesse supérieur. Nigemizu se transformera en une multitude de mantes religieuses d'encre pour attaquer Masamune Date. Sous cette forme le oni échappe aux attaques comme s'il était un mirage mais porte des coups physiques bien réels.
Pourtant, Masamune parviendra à trouver la forme matérielle du oni et à le transpercer avec son épée. Gracia n'étant pas une guerrière, et étant liée par le sang à son oni, s'effondrera alors comme si c'était elle qui avait reçu le coup.
Voyant que Gracia souffre, Chikahito demandera à Kojûrô, la raison de son mal. Ce dernier lui expliquera que le oni et son maître sont liés. Si le maître est puissant il ne sentira que peu les blessures infligées à son oni, mais s'il est faible comme Gracia, il subira la douleur comme s'il avait été lui même touché.
En apprenant ça, Chikahito s'interpose entre Masamune et Gracia conscient que le jeune garçon risque de tuer cette dernière.
Masamune répliquera que la mort fait partie des affrontements entre détenteurs de oni, mais Chikahito, lui, dira que ce genre de pratique n'est plus valable à notre époque moderne. Voyant la détermination de Masamune, Gracia conseillera à Chikahito de s'éloigner pour ne pas qu'il soit tué lui aussi. Mais ce dernier restera inflexible sans bouger. Masamune cédera finalement, non sans apposer, en signe de punition, son sceau sur le oni de Gracia. A présent Nigemizu lui obéira à lui aussi. Là seule façon pour Gracia de récupérer la pleine possession de son oni sera alors de battre et tuer Masamune Date dans un nouvel affrontement.
Gracia jurera de se venger avant de tomber inconsciente suite au combat et à ses blessures. Chikahito la rattrapera avant qu'elle ne tombe sur le sol. En perdant connaissance son kekkai se dissoudra et le petit groupe retournera dans le monde réel où les attendent Tachibana et Hana venus en ce lieu après avoir ressenti la puissance du combat.
Tachibana emmènera Gracia à l'hôpital. Chikahito voudra lui aussi l'y accompagner mais le jeune homme de l'Ura-Shichiken lui confira une autre mission.
Une fois à l'hôpital Tachibana interrogera Gracia qui lui confirmera avoir rencontré Iemitsu Tokugawa et lui avoir parlé, mais sera incapable de se souvenir de l'essentiel le concernant, comme si sa mémoire avait été modifiée.
De son côté, lorsque Sakura apprendra l'histoire, il en déduira que c'est Iemitsu lui même qui a envoyé Gracia à leur rencontre.

Oni et pouvoirModifier

Gracia et son oni

Gracia et son oni Nigemizu sur fond de campanules, fleur emblème du clan de son père

Gracia Hosokawa, comme les autres personnages historiques de Gate 7, est liée par un contrat héréditaire à un oni, dans son cas avec Nigemizu.
Si Masamune Date explique que la plus part des contrats passés par des femmes se font avec des onis dotés de pouvoir de clairvoyance ou de manipulation des coeurs, ce n'est pas le cas de celui de Gracia.
Nigemizu est un oni capable, comme son nom japonais le laisse supposer, de créer de illusion, des mirages.
Toutefois, comme s'en apercevra bien vite Masamune, ses attaques ne sont pas des illusions et elle porte aussi des attaques physiques.
Cependant si le oni de Gracia s'avère être un oni offensif, Gracia n'est elle pas une guerrière. Comme elle l'avoue elle même elle ne s'est jamais battue auparavant, lors de ses précédentes réincarnation. De fait, n'étant pas une guerrière, et bien que son oni lui obéisse au doigt et à l'oeil, elle est très liée physiquement à Nigemizu. Si cette dernière prend un coup, Gracia à la différence d'un guerrier, encaisse en raison de son lien du sang un coup de quasiment même intensité.
Ceci la rend bien attendu particulièrement vulnérable en combat comme le prouve son combat contre Masamune Date.
En plus de son pouvoir de contrôle de oni, Gracia peut aussi créer des kekkai (barrière) qui lui permettent d'exécuter ses combats sur le plan d'une autre réalité et ne pas faire intervenir de simple mortel.

AnecdotesModifier

Le prénom japonais de Gracia, Tama, s'écrit avec le kanji 玉 signifiant "boule", "sphère" ou "joyau". Son nom de famille Hosokawa se compose de deux kanji 細 (hoso(i)) signifiant "fin" ou "étroit" et 川 (kawa) signifiant "ruisseau", "rivière", "cours d'eau".
Ce nom pourrait donc se traduire comme "étroite rivière".

Statue de Tadaoki et Gracia Hosokawa

Statue du couple Gracia et Tadaoki Hosokawa dans le parc du château de Shōryūji à Nagaokakyō, préfecture de Kyoto

Le personnage de Gracia comme la majorité des personnages de Gate 7, vient d'un personnage historique, Tama "Gracia" Hosokawa/Akechi.

Tama Akechi, née en 1563, est une japonaise de noble naissance, troisième fille de Mitsuhide Akechi[1][2].
Elle reçoit une éducation soignée (plusieurs lettres écrites de sa main sont conservées au Japon) et est, dit-on, une femme très intelligente, curieuse de tout, active et de plus très belle. Elle aurait hérité ces qualités de son père, homme brillant et cultivé.
Elle est mariée à l'âge de 15 ans à Tadaoki Hosokawa[3], lui aussi âgé de 15 ans.
Le couple aura cinq enfants(ou 6 selon les sources).
Les choses se compliquent pour Tama en juin 1582 lorsque son père Mitsuhide Akechi[4] trahit et cause la mort de son daimyo Oda Nobunaga.
Akechi se tourne vers Tadaoki et son père Fujitaka Hosokawa[5], afin d'obtenir leur aide, mais ces derniers refusent de soutenir sa traîtrise. Akechi est finalement vaincu et tué.
Tama est dès lors nommée la "fille du traître" et certain exige sa mise en mort. Ne voulant pas divorcer mais refusant de soutenir son beau-père, Tadaoki emmène Tama dans un manoir dans les montagnes dans ce qui est aujourd'hui Kyōtango, dans la préfecture de Kyōto, où elle est enfermée jusqu'en 1584, année où Hideyoshi Toyotomi l'autorise à retourner à Ōsaka. Tadaoki emmène alors Tama à la résidence Hosokawa à Ōsaka, où elle reste confinée.
C'est à cette époque que l'une de ses servantes appartenant à une famille catholique, initie à la foi chrétienne.
Au printemps 1587, Tama, en dépit de son confinement, part secrètement visiter l'église d'Ōsaka. Quelques mois plus tard en apprenant que Hideyoshi Toyotomi a fait éditer un décret contre le christianisme amenant à l'expulsion des chrétiens du Japon, Tama décidera de se faire immédiatement baptiser.
Ne pouvant pas quitter sa demeure elle sera baptisée avec l'aide de sa servante et d'un missionnaire catholique d'Ōsaka et prendra le nom de Gracia.

Lettre de Gracia

Lettre écrite de la main de Gracia

En 1595, son époux voit sa vie menacée en raison de son amitié (et aussi des dettes qui le lie) avec Hidetsugu Toyotomi. Il demande alors à son épouse, dans l'hypothèse ou il devrait être tué, de se donner la mort.
C'est en écrivant à son confesseur au sujet du plan de son époux, que ce dernier lui répondra que le suicide est un grave pêché pour les chrétiens.
Cependant Gracia n'aura pas à trahir son époux la situation s'améliorant pour lui.
En 1598, Hideyoshi Toyotomi meurt laissant le pouvoir vacant que se disputent deux factions celle de Ieyasu Tokugawa à l'Est et celle de Mitsunari Ishida à l'Ouest.
Tadaoki soutient Tokugawa avec qui il est ami (et qui lui a prêté jadis de l'argent pour rembourser ses dettes face à Hidetsugu Toyotomi).
Mais en 1600 lorsque l'armée de Tokugawa, dans laquelle figure Tadaoki, repart vers l'Est, Ishida en profite pour s'emparer du quasi imprenable château d'Ōsaka.
La prise de ce château dans lequel nombre de familles de généraux résident alors, permet à Ishida de concevoir un plan pour retenir ces familles en otage, forçant ainsi les généraux rivaux à s'allier avec lui, ou tout du moins à ne pas l'attaquer.

Tombe de Gracia

Sépulture de Gracia

Cependant, quand, le 25 août 1600, Ishida essaie de prendre Gracia en otage, Shosai Ogasawara, le principal vassal du clan, la tue conformément aux ordres de Tadaoki, avant de commettre le seppuku avec le reste de la maisonnée et de mettre le feu à la demeure.
L'outrage causé par sa mort fut si fort qu'Ishida fut forcé d'abandonner son plan. Certain pense même que le mécontentement causé par cette affaire est l'une des causes de sa défaite future.
Il est souvent suggéré dans les chroniques japonaises que c'est en réalité Gracia qui aurait demandé Shosai Ogasawara de la tuer.
Cependant, un récit fait par un jésuite peu de temps après la mort de Gracia, stipule que c'est Tadaoki Hosokawa qui, en quittant sa demeure, aurait demandé à ses serviteurs, dans l'éventualité où l'honneur de sa femme serait en danger, de la tuer avant de se donner la mort à leur tour.
Gracia aurait quant à elle anticipé sa mort et l'aurait acceptée.

Hosokawa mon

Emblème (ou Mon) du clan Hosokawa

Après ces évènements un prêtre catholique viendra récupérer les restes de Gracia dans le manoir de Hosokawa afin de les faire enterrer dans le cimetière de Sakai.
Plus tard Tadaoki fera déplacer les restes dans le temple de Sōkenji à Ōsaka.
En 1862 le vatican fera canoniser Gracia, mais certains remettent cette canonisation en doute en raison de l'absence de document à ce sujet.

Gracia a servi de modèle pour le personnage de Mariko du roman "Shogun" de James Clavell.

Gracia apparaît comme personnage jouable dans les jeux Samurai Warriors 2 Xtreme Legends, Samurai Warriors 3 Xtreme Legends et Warriors Orochi 3, et comme personnage non jouable dans Pokemon conquest (Pokémon + Nobunaga's Ambition au Japon) ou elle a pour pokémon, Munna.

RéférencesModifier

  1. Page wikipedia française sur Gracia Hosokawa
  2. Page wikipedia anglaise sur Gracia Hosokawa
  3. Page wikipedia anglaise de Tadaoki Hosokawa
  4. Page wikipedia française d'Akechi Mitsuhide
  5. Page wikipédia anglaise sur Fujitaka Hosokawa

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard